Choisissez le travail qui vous rendra heureux(se). Essayez Chance gratuitement.

Que faire de votre vie professionnelle ? Suivez votre étoile du Nord !

coverImage

Se mettre en mouvement vers une voie professionnelle est rarement simple. Pour réussir à se projeter ou au contraire à se démêler de trop nombreuses pistes possibles, il est conseillé de suivre ce que nous appelons l’“étoile du Nord”, une notion clé dans le coaching Chance. Comment trouver cette étoile qui nous mettra sur la voie d’une vie professionnelle épanouissante ?

Pour sortir durablement de l’insatisfaction au travail

Les générations précédentes ont beaucoup subi l’insatisfaction au travail. Elles l’acceptaient comme un mal nécessaire, un devoir pour nourrir la famille en attendant le repos du dimanche, jusqu’à ce qu’un événement de vie les fasse bouger : un divorce, un licenciement, une mutation, etc. Aujourd’hui, la recherche d’une voie professionnelle épanouissante est un besoin qui s’exprime plus ouvertement et plus rapidement. Mais les démarches pour trouver cette voie ne mènent pas toujours vers une satisfaction professionnelle durable.

En effet, dans des situations de stress, de frustration, de mal-être au travail, nous sommes tentés de trouver des solutions à court terme. Les questions qui reviennent régulièrement à nos coachs sont très concrètes :

“Quel métier exercer ?”, “Quel est le bon travail pour moi ?”, “Quelle formation suivre pour une reconversion ?”

Alors que faire le point et s’interroger sur sa voie professionnelle demande d’abord de savoir ce que nous voulons apporter au monde. À ce sujet, vous pouvez lire cet atelier d'autocoaching présentant une méthode courte pour identifier l'utilité que l'on donner à sa vie professionnelle.

Autant de voies professionnelles que d’individus

De même, à la question “Qu’attends-tu de ta vie professionnelle ?”, les réponses sont souvent assez universelles comme “trouver un équilibre entre vie professionnelle et personnelle”, “être utile”, “avoir un impact”, “trouver du sens”. Trouver sa voie professionnelle, c’est réussir à formaliser comment ceci se précise pour soi en particulier.

Au quotidien, nous sommes animés par des moteurs. Un moteur, c’est quelque chose d’essentiel pour soi, que l’on aime faire et qui fait qu’on se sent vivant(e). L’étoile du Nord, c’est la direction, le sens que nous donnons à nos moteurs. Ensemble, ils nous donnent de l’énergie et de la motivation, un repère pour nous aiguiller durant notre vie professionnelle et face à un choix de carrière. Prenons l’exemple de membres de l’équipe Chance, où l’on compte pas mal de personnes qui se sont reconverties.

Marie

Pour Marie, directrice des programmes de Chance, s’est reconvertie dans l’accompagnement et le coaching après avoir travaillé en finance. Son étoile du Nord est de “rendre le monde plus joyeux et plus sensé”. Mettre son énergie dans la construction du parcours Chance, qui permet aux personnes d’être davantage elles-mêmes/à leur place et plus utiles aux autres, est une façon de suivre cette étoile du Nord, de l’appliquer concrètement dans son quotidien professionnel.

Judith

Judith est passée de l’édition à l’UX design à la direction d’association et désormais à la communication chez Chance. Pour elle, sa direction de vie est “assurer que chacun se sente légitime”. Son étoile du Nord, récemment formulée, l’a suivie de mission en mission et donne finalement une certaine cohérence à son parcours. Aujourd’hui via Chance, Judith suit son étoile en créant une communication inclusive, apte à donner de la force aussi bien aux personnes qui suivent Chance qu’à celles qui ne connaissent pas encore le parcours.

De façon très simple, l’étoile du Nord répond à la question compliquée : "À la fin de votre vie, qu’avez-vous envie d’avoir accompli et en quoi votre travail pourrait-il y contribuer ?"

L’étoile du Nord est-elle une lumière persistante ?

L’étoile du Nord est ce qui nous guide vers une vie et une voie professionnelle durable. Si elle est bien définie, elle est persistante. En revanche, si l’étoile du Nord traverse le temps, la façon dont elle s’exprime, elle, peut changer.

Alice

Par exemple, Alice, une des coachs Chance, raconte que petite, elle rêvait de faire des conférences, écrire des livres ou créer un lieu où les gens se sentent bien. Elle a commencé par travailler dans l’hôtellerie. Son étoile du Nord, “aider les gens à prendre conscience et confiance en leur potentiel”, relie cette première expérience professionnelle à son métier actuel, car en substance ce qui l’anime est de faire en sorte que les gens se sentent bien. Être coach en est une autre forme d’expression, une voie professionnelle plus aboutie, plus alignée, mais guidée par le même conducteur.

L’étoile du Nord est toujours accessible, même si ses déclinaisons sont infinies. Pour la trouver, le parcours Chance procède par étapes.

Les “moteurs”, ou comment mettre l’étoile du Nord en action

On peut vouloir “rendre le monde beau” (l’exemple est très simple à dessein), encore faut-il savoir comment. Et le comment, ce sont les moteurs. Vouloir contribuer à quelque chose ne suffit pas, il faut aussi se sentir vivant(e) dans le quotidien. Mais qu’est-ce qu’un moteur ? Eh bien, c’est ça :

Comment Chance aide à trouver son étoile du Nord ?

Les deux premières séances de coaching mettent en miroir l’état présent et l’état désiré, c’est-à-dire un état d’insatisfaction versus le Rêve. Que ce soit au travers de l’autocoaching ou du vidéo-coaching, Chance ne demande jamais directement “Quelle est votre étoile du Nord ?”, de la même façon qu’il serait incongru de demander “Quelle voie professionnelle est faite pour vous ?”. Tout le travail est de nous aider à faire émerger nos moteurs, par nous-mêmes… puis de faire la part des choses.

Dans la phase exploratoire du parcours Chance, nous sommes invités à ouvrir notre horizon et à envisager toutes les voies professionnelles possibles. Ensuite, via l’autocoaching et le vidéo-coaching, on confronte ces perspectives aux besoins exprimés et aux impératifs (disponibilité familiale, forte reconnaissance, revenus, etc.) amenant à pondérer nos désirs et nos priorités.

Les impératifs

Au sujet des impératifs, cet atelier d'autocoaching vous donnera un court aperçu de la réflexion à l'œuvre au sein de la méthode Chance.

Un autre modèle qui guide nos voies professionnelles : l’ikigai

Le concept de cette voie qui guide de façon durable nos choix professionnels (et de vie) est un sujet d’intérêt pour de nombreux psychologues. Chez Chance, nous aimons bien cette appellation d’“étoile du Nord” (nous sommes probablement un peu aventuriers…).

Les Japonais affectionnent un modèle qui pourrait s’en rapprocher : l’ikigai. Des études sur la longévité auraient révélé une corrélation entre vivre longtemps, une bonne hygiène de vie (surprise !) et savoir pourquoi nous nous levons le matin. La recherche de cette motivation, “trouver son étonnement” comme les Japonais le disent, sa raison d’être, serait le secret d’une vie longue et heureuse. Une méthode propose de se rapprocher de son ikigai en cherchant les zones de convergence entre ce que nous aimons faire, ce qui nous fait du bien, ce dont le monde a besoin et ce pour quoi nous pouvons recevoir un salaire.

Puis-je trouver ma voie professionnelle autrement ?

De façon imagée, si la recherche d’une voie professionnelle était une forêt dense semée d’embûches, sans route définie, l’étoile du Nord serait cette lumière particulière à chacun, permettant de se projeter au-delà de ses pas immédiats et de garder le cap à long terme.

Si malgré tout, vous trouvez cette notion un peu abstraite, que vous ne parvenez pas à mettre le doigt sur cette fameuse étoile du Nord, pas de panique. Elle existe, c’est certain. Pour la retrouver, un travail d’introspection est souvent nécessaire, et c’est ce que propose Chance.

Une révolution méthodique
Chance est le parcours de coaching digital pour choisir le travail qui vous rendra heureux(se). En 3 mois. 100% en ligne.
Pour amorcer votre changement, démarrez notre essai gratuit. Au programme : un point complet sur votre situation actuelle, une séance de vidéo-coaching et un horizon plus clair dès les 1ères activités.

Plus d’articles

Un travail, ce n'est pas qu'un métier.

Comment gérer son hypersensibilité au travail ?

Se protéger de la peur du jugement dans une reconversion