Le guide de la reconversion professionnelle pour se lancer en 2022

La reconversion professionnelle n’a jamais été autant plébiscitée par les actifs. La crise sanitaire et l’évolution des modes de travail ont poussé de nombreuses personnes à s’interroger sur le sens de leur vie professionnelle. Le temps où l’on gardait le même emploi toute sa carrière semble désormais révolu.

Cependant, avoir envie de se reconvertir ne suffit pas. Pour mettre toutes les chances de son côté, il est essentiel de bien s’informer. Dans ce guide pratique, nous avons regroupé toutes les informations utiles pour se lancer sereinement dans un projet de reconversion : étapes, financements, idées de métiers, témoignages…

Après la lecture de notre guide, la reconversion professionnelle n’aura plus aucun secret pour vous. 

Se reconvertir :
du rêve à la réalité

Vous rêvez de changer de voie professionnelle ? Vous n’êtes pas seul-e. De plus en plus de personnes l'envisagent et les raisons sont multiples.

La reconversion, c’est quoi ?

La reconversion consiste, pour un individu, à changer de profession pour se tourner vers un métier qui l'épanouira davantage. Ce changement de voie professionnelle se doit d’être un choix personnel mûrement réfléchi
Pendant très longtemps, on choisissait sa carrière pour la vie. Très souvent, des employés signaient un CDI dans une entreprise jusqu’à leur retraite. Mais cette époque est révolue : désormais, il est tout à fait possible de changer de carrière plusieurs fois. 
Aujourd’hui, si la reconversion est considérée comme un moyen d’avancer vers la réalisation de soi pour la majorité des individus, elle est aussi perçue par certains recruteurs comme la preuve d’une grande capacité d’adaptation et de remise en question de soi.

La reconversion en quelques chiffres

Le souhait de réorientation professionnelle est une réalité. D’après le baromètre CentreInffo de la formation professionnelle datant de janvier 2021, 47 % des personnes actives interrogées sont engagées ou veulent s’engager dans une reconversion professionnelle. 
De plus en plus d’individus osent sauter le pas : 1 salarié sur 3 souhaitait changer de métier en 2015 (source : Céreq). Entre 2016 et 2021, pas moins d’1 salarié sur 4 a concrétisé sa reconversion professionnelle (source : France Compétences).
Néanmoins, ils sont encore trop peu à se faire accompagner… Selon l’étude menée par France Compétences début 2021, encore 4 reconversions sur 10 se déroulent sans recours à la formation. Notons que 62 % des individus en reconversion se font tout de même aider par des structures dédiées comme Pôle emploi, par un coach ou bien par leur entourage.

Pourquoi se lancer ?

Une réorientation professionnelle motivée par des raisons positives
Les raisons de se lancer dans une réorientation professionnelle sont souvent positives. On retrouve parmi elles :
  • La quête de sens : plus de 85 % des individus qui sautent le pas pour changer de voie professionnelle le font dans le but d’exercer un métier plus proche de leurs valeurs ou de leur passion (Source : Centre Inffo).
  • La rémunération : gagner davantage fait également partie des raisons les plus évoquées. En effet, 57 % des individus reconvertis ont avoué que leur motivation était en partie pécuniaire.
  • L’envie d’indépendance : le statut indépendant peut faire rêver face au monde de l’entreprise et ses contraintes hiérarchiques. Devenir son propre patron, décider soi-même de ses missions, gérer son emploi du temps comme bon lui semble sont tous les avantages offerts par le métier de freelance. Entre 2011 et 2021, le nombre d’auto-entrepreneurs a d’ailleurs augmenté de 110 % (Source : Insee).
  • La poursuite d’un nouvel équilibre de vie : qui n’a jamais pensé à déserter la ville pour s’installer à la campagne ? Ce rejet du mode de vie urbain fait de plus en plus d’adeptes, en particulier depuis la crise du Covid et l’avènement du télétravail. Plus d’un tiers des Français ont par ailleurs révélé vouloir “changer de mode de vie” à la suite du confinement.
Une réorientation professionnelle motivée par un insatisfaction ou souffrance au travail
Mais la réorientation professionnelle peut également être motivée par : 
  • Le rejet de l’emploi actuel : l’ennui au travail ou, au contraire, la pression professionnelle sont deux sources de démotivation et d’anxiété qui provoquent, à terme, des bore-out et des burn-out. Avant d’en arriver là, se réorienter peut s’avérer être une bonne solution pour fuir un environnement de travail néfaste.
  • Le manque d’opportunités : face à un immobilisme professionnel ou à une baisse d’activité dans un secteur, il n’est pas rare de vouloir aller voir ailleurs pour profiter de meilleures opportunités de carrière.

Les principaux freins à la réorientation professionnelle

Nombreux sont ceux qui ont peur de l’inconnu, se laissent submerger par la complexité des démarches, perdent confiance face au contexte de crise actuel ou n’osent tout simplement pas s’éloigner de leur zone de confort… 
Pour surmonter ces défis, n’hésitez pas à vous faire accompagner dans vos démarches de transition professionnelle. Entourez vous des bonnes personnes, qu’il s’agisse de vos proches, de conseillers en orientation, de structures spécialisées ou d’organismes de formation.

Nous avons créé une méthode d'orientation pour adultes qui accompagne chacun-e vers la vie professionnelle qui lui ressemble.

Faire le point gratuitement

5 conseils pour une réorientation professionnelle réussie

Vous voulez vous lancer ? Découvrez nos conseils et astuces pour réussir au mieux votre projet de reconversion.

1 Identifier le bon moment pour se lancer

Il n’y a pas de moment idéal : vous devez simplement apprendre à vous écouter, afin de détecter le bon signal. Le déclic pour se reconvertir peut être déclenché à la lecture des phrases ci-dessous : 
1
“Je ne trouve plus de sens à mon métier”
“Je m’ennuie, toutes mes journées se ressemblent”
“Je ne suis pas assez payé-e”
“Mes tâches sont trop répétitives”
“Je ressens trop de pression au travail”
“J’aimerais avoir plus d’indépendance”
“Je n’ai pas de perspective d’évolution”
“Je recherche un meilleur équilibre de vie” 
Si vous vous reconnaissez dans l’une ou plusieurs d’entre elles, c’est qu’il est peut-être temps de franchir le cap et d’envisager une nouvelle voie. 

2 Se poser les bonnes questions

Une reconversion professionnelle réussie nécessite de bien se connaître en amont. Il faut s’interroger sur vos motivations profondes (une passion, des valeurs ou des expériences personnelles qui vous ont marqué), vos motivations au travail (le salaire, la flexibilité, l’ambiance, l’indépendance) et les qualités que vous aimeriez exploiter davantage
Il s'agit également d'évaluer si vos impératifs sont propices à la reconversion, notamment vos contraintes familiales et financières.

Le parcours Chance vous accompagne tout au long de cette réflexion avec sa méthode des 4 piliers. Cette méthode vous permet d'analyser en profondeur votre métier, votre finalité, votre environnement de travail et vos contraintes. 
2

3 Penser au bilan de compétences

Si vous éprouvez des difficultés à réaliser cette phase préliminaire de questionnements par vous-même, il peut être intéressant d’effectuer un bilan de compétences
Rassurez-vous, il s’agit d’une pratique assez courante puisque plus de 100 000 bilans sont réalisés chaque année (source : Copanef). L’objectif d'un bilan de compétences est de vous aider à analyser vos aspirations et moteurs afin de construire un projet de réorientation solide.  
Pour information, un bilan de compétences coûte entre 1300 et 3000 € et peut être pris en charge par votre CPF ou, dans certains cas, par votre entreprise ou Pôle emploi.
3

4 Explorer certaines pistes pour construire son projet

Il est important d'effectuer un travail de recherche afin de recueillir de l’information sur les pistes de métiers que vous considérez
Quelles sont les opportunités d’emploi ? Comment se porte le secteur d’activité ? Quelles sont les entreprises qui embauchent ? Quelles sont les compétences requises ? 

La construction d'un projet solide passe par la rencontre et l'échange. N'hésitez pas à contacter des professionnel-les afin de vous renseigner sur la réalité d'un secteur ou d'un métier.

Ces retours d'expériences seront précieux pour vous conforter ou non dans votre choix de réorientation. Ils vont permettront également d'affiner vos besoins d'accompagnement ou de formation.

Et si vous êtes en panne d’inspiration, n’hésitez pas à consulter nos 10 idées de métiers pour changer de voie.
4

5 Bien se faire accompagner

La clé d'une transition professionnelle réussie, c’est d’être bien entouré-e. Aujourd’hui, trop peu d’individus en reconversion ont conscience de l’importance d’être accompagné-es dans leurs démarches. 
Vous pouvez demander de l’aide ponctuelle à des professionnels comme Pôle Emploi, les conseillers d’orientation pour adultes ou les coachs en reconversion professionnelle.
Si vous souhaitez bénéficier d'un accompagnement plus poussé, il existe des formes d'accompagnement personnalisées qui s'étalent sur plusieurs semaines.

C'est notamment le cas du bilan de compétences Chance, qui vous guide de vos premières phases de réflexion jusqu’à l'aboutissement de votre projet de réorientation. Il permet notamment d’être accompagné par un coach professionnel, choisi sur-mesure.  Si vous souhaitez vous renseigner sur le parcours, vous pouvez réserver gratuitement un rendez-vous avec un conseiller Chance
5

12 semaines pour choisir enfin la voie qui vous ressemble

Icône calendrier - prendre rendez-vous avec l'équipe Chance
Faire le point gratuitement
Faire le point gratuitement avec les conseillés Chance

Aides et financements pour son projet de reconversion

De nombreux financements publics et privés existent pour vous aider à changer de voie en toute sérénité. Salarié-e, demandeur-se d’emploi, créateur-ice d’entreprise… Découvrez la liste des aides disponibles pour chaque situation. 

Financer sa reconversion grâce au CPF

Le CPF, pour Compte personnel de formation, est un dispositif qui offre la possibilité à toute personne active de plus de 16 ans de cumuler des droits à la formation de son entrée sur le marché du travail jusqu’à son départ à la retraite. Ces droits à la formation prennent la forme de crédits en euros à raison de 500 € par an pour un salarié à plein temps (800 € pour les salariés peu qualifiés) avec un plafond de 5 000 € (respectivement 8 000 €).
Ces crédits sont utilisables à tout moment. Pour consulter le solde de votre CPF et vérifier que la formation que vous avez choisie est éligible au CPF, rendez-vous sur moncompteformation.gouv.fr.
La bilan de compétences digital proposé par Chance est lui-même entièrement finançable par le CPF. En cas de solde CPF insuffisant, le financement peut être complété par vos fonds propres. Des bourses peuvent également être accordées via le fond de dotation Chance pour tous.

Financer sa reconversion en étant salarié

Si vous souhaitez rester salarié, vous pouvez utiliser votre CPF pour financer votre projet de réorientation tout en profitant de dispositifs avantageux comme :
  • Le Projet de Transition Professionnelle vous permet de profiter d’une période de congés payés, appelée Congé de Transition Professionnelle (CTP), pour suivre une formation avec l’accord de votre employeur ;
  • La plan de développement des compétences vous permet d’être accompagné dans le financement de vos actions de formation dans le cas où votre reconversion a lieu au sein de l’entreprise qui vous emploie actuellement ;
  • La Promotion par Alternance (Pro-A) vous permet de suivre une formation en alternance dans le cas où votre niveau de qualification est inférieur à la licence.
Découvrez notre article dédié pour en savoir plus sur les différentes manières de financer sa reconversion pour les salariés

Financer sa reconversion en étant demandeur d’emploi

En tant que demandeur d’emploi, vous pouvez utiliser votre CPF pour financer votre projet de reconversion tout en bénéficiant d’aides complémentaires parmi lesquelles : 
  • L’Aide au Retour à l’Emploi Formation (AREF) vous permet de conserver vos droits au chômage tout en suivant une formation (pour les bénéficiaires de l’allocation chômage) ; 
  • L’Aide Individuelle à la Formation (AIF) vous permet de recevoir jusqu’à 652 € par mois à condition de suivre une formation agréée par Pôle emploi (pour les non bénéficiaires de l’allocation chômage) ;
  • L’Action de Formation Conventionnée (AFC) peut être demandée pour combler un écart entre vos compétences et celles exigées par le marché du travail (pour tous les demandeurs d’emploi).
Nous avons publié un article regroupant tout ce que vous devez savoir pour vous faire accompagner par pôle emploi dans votre projet de reconversion

Financer sa reconversion en étant créateur d’entreprise

En tant qu’auto-entrepreneur, vous ne le savez peut-être pas, mais vous payez une contribution à la formation professionnelle (CFP) à l’URSSAF qui vous permet de bénéficier d’un compte personnel de formation (CPF) crédité de 500 € tous les ans, comme si vous étiez salarié. 

Les autres dispositifs et organismes d’accompagnement

En parallèle des aides financières accordées par l’Etat, d’autres organismes d’accompagnement existent, comme les OPACIF (Organismes Paritaires Agréés au titre du Congé Individuel de Formation), organismes en charge des contributions des entreprises au CPT (Congé de Transition Professionnelle) qui disposent également d’un service d’accompagnement individuel auprès des particuliers en reconversion professionnelle. 
Selon votre lieu de résidence, vous pouvez également faire appel aux administrations locales et régionales (mairie, conseil régional ou départemental) afin de bénéficier de l’Aide à la Mobilité qui peut prendre en charge vos frais kilométriques, repas ou hébergement jusqu’à 5 000 € par an tout au long de votre formation.
Si vous ne vous y retrouvez plus dans tous ces dispositifs d’aide à la reconversion professionnelle, n’hésitez pas à solliciter un expert Chance qui saura vous accompagner dans toutes vos démarches, de la constitution de vos dossiers administratifs à l’obtention de vos financements, Pour rappel, toute inscription au parcours Chance est 100 % finançable par le CPF.

Nous avons créé une méthode d'orientation pour adultes qui accompagne chacun-e vers la vie professionnelle qui lui ressemble.

Faire le point gratuitement

Métiers :
se reconvertir oui, mais dans quoi ?

Un projet de reconversion peut conduire à un changement de métier, mais pas dans tous les cas. Si vous envisagez d’en changer, il est essentiel de se renseigner sur les différents métiers qui existent et d’explorer plusieurs pistes. Découvrez ici quelques conseils et idées pour vous inspirer.

Choisir une voie qui vous correspond

Un travail, ce n’est pas qu’un métier. Chez Chance, nous pensons qu’un projet professionnel solide se construit au travers de 4 piliers : le métier, le sens, l’environnement et les impératifs. Pour construire un projet professionnel épanouissant, il est ainsi nécessaire de réfléchir à l’ensemble de ces éléments. 
L’important est de trouver une voie qui correspond à vos aspirations tout en représentant le minimum de contraintes pour vous. Nous vous conseillons de définir au préalable quel est votre équilibre de vie.

Pour cela, vous pouvez vous poser cette question : sur quels aspects pouvez-vous faire des concessions parmi votre salaire, vos tâches quotidiennes, vos contraintes familiales, vos passions, vos horaires de travail et votre stabilité ?
Définissez vos priorités afin de trouver une voie qui coche le maximum de cases.

Les métiers tendances

Le monde du travail est en constante évolution. Alors, quels sont les métiers les plus prisés en 2022 ? 
  • Les métiers qui offrent de l’indépendance comme consultant-e ou entrepreneur ;
  • Les métiers autour de la santé comme nutritionniste ou coach ;
  • Les métiers de l’économie verte comme agriculteur ou défenseur de l’environnement ;
  • Les métiers autour de la gastronomie comme boulanger-ère, pâtissier-ère ou restaurateur-trice ;
  • Les métiers qui rapportent beaucoup d’argent, dans le secteur de la banque et assurance ;
  • Les métiers de contact humain comme formateur-trice ou commercial-e. 
Retrouvez notre Top 10 des métiers tendances à découvrir. 
Attention, tous les métiers ne correspondent pas à tous les profils : cette liste doit avant tout servir comme une source d’inspiration pour votre projet de reconversion professionnelle.

Les métiers qui recrutent le plus

Ces dernières années, le monde du travail a évolué au gré de la transformation numérique. Les machines ont remplacé certains métiers tandis que de nouvelles professions ont vu le jour…
Avec la crise du Covid en 2020, de nouveaux secteurs, pourtant en bonne santé, se sont retrouvés menacés comme le tourisme, l’événementiel ou la culture. Face à l’avenir incertain de nos métiers traditionnels, une reconversion professionnelle dans un secteur porteur peut être une piste rassurante. Alors, quels sont les métiers qui recrutent le plus aujourd’hui ?
Selon le rapport “Jobs of Tomorrow” (i.e. Métiers de demain) du Forum mondial de l’économie publié en mai 2022, les métiers avec les besoins les plus importants (actuels et futurs) peuvent être classés en trois domaines majeurs :
N°1

L’éducation, la santé et les soins

La crise sanitaire a mis en lumière la nécessité de créer des emplois sociaux pour préparer les sociétés aux chocs futurs. La demande d’enseignants et de personnel soignant n’a jamais été aussi élevée.
D’après le scénario établi par les services de l’Etat, le domaine de la santé sera le principal créateur d’emploi à l’horizon 2030, avec plus de 410 000 postes ouverts d’ici la fin de la décennie. Les réorientations professionnelles dans l’éducation, le paramédical ou médical sont d’ailleurs devenues courantes, notamment grâce à l’ouverture de cursus de formation continue aux salariés.
N°2

L’énergie verte, l’agriculture et les infrastructures

A l’heure de la prise de conscience écologique mondialisée, les besoins de main-d'œuvre dans les secteurs “verts” comme les énergies renouvelables, l’agriculture biologique et la rénovation énergétique deviennent de plus en plus pressants. 
Le plan France Relance prévoit 30 milliards € de soutien à la transition écologique, preuve que ces secteurs sont en bonne santé ! Eco-concepteur, ingénieur en efficacité énergétique, technicien en traitement des déchets, responsable QHSE (qualité, hygiène, sécurité, environnement), maraîcher, éleveur, apiculteur, économiste de la construction ou installateur de solutions d’énergie renouvelable… autant de métiers en manque de main-d’oeuvre sur lesquels se positionner si vous envisagez une reconversion. 
N°3

La transition numérique, le Big data et l’intelligence artificielle

L’automatisation devrait remplacer 85 millions d’emplois dans les 5 prochaines années. En parallèle, cette révolution robotique créera près de 100 millions de nouveaux emplois dans les domaines technologiques tels que l'intelligence artificielle et le Big data, dans les domaines de la création de contenu comme la gestion des médias sociaux et la rédaction de contenu et dans les domaines de l’ingénierie tels que le cloud computing et le développement de produit.

Les métiers accessibles après une formation courte

La durée d’une formation ne préjuge pas de ses débouchés : vous pouvez tout à fait prétendre à un métier bien rémunéré après une formation de courte durée. On dit d’une formation qu’elle est de courte durée lorsqu’elle se déroule sur un délai allant de quelques heures à quelques mois. Ce type de formation est idéal pour les salariés qui souhaitent se réorienter tout en gardant leur emploi actuel. 
La formation courte par excellence est le CAP (Certificat d’aptitude professionnelle) en accéléré. Ce diplôme reconnu par l’Etat permet de se spécialiser en moins d’1 an dans un domaine d’activité particulier : plomberie, esthétique, coiffure, pâtisserie, cuisine, boulangerie, fleuriste, et bien plus encore. 
Bien d’autres métiers tout aussi passionnants peuvent être exercés à l’issue d’une simple formation en ligne. Parmi eux, on retrouve tous les nouveaux métiers tendance comme  développeur web, webdesigner, consultant SEO, business developer ou encore community manager.

12 semaines pour choisir enfin la voie qui vous ressemble

Icône calendrier - prendre rendez-vous avec l'équipe Chance
Faire le point gratuitement
Faire le point gratuitement avec les conseillés Chance

Se former pour réussir sa réorientation

Si vous hésitez entre plusieurs pistes et formations, mieux vaut commencer par faire un bilan de compétences. Une fois votre projet clairement défini et validé, vous devrez alors peut-être envisager  de suivre une formation spécifique. Découvrez nos conseils pour choisir la bonne formation et une liste d’organismes à qui s’adresser. 

Choisir la bonne formation

Trouver la formation qui convient à vos attentes de reconversion professionnelle n’est pas forcément évident. Suivez les 8 commandements de Chance pour choisir votre formation :
1
Fixez une date de début et une date de fin pour votre formation.
2
Adaptez le rythme de la formation à votre emploi du temps.
3
Estimez le coût global de la formation (frais d’inscription, frais de dossier, matériel nécessaire) et renseignez-vous sur les possibilités de financement associées.
4
Veillez à bien remplir les conditions d’accès à la formation. 
5
Étudiez les débouchés de la formation : statistiques d’insertion professionnelle, témoignages d’anciens élèves, etc. 
6
Renseignez-vous sur le taux de retour à l’emploi de la formation. 
7
Optez pour la formation qui délivre un diplôme reconnu par l’Etat (certification RNCP, titre professionnel, diplôme universitaire).
8
Consultez notre article sur Comment bien choisir sa formation ? pour plus d’informations.

Et après ?
Comment trouver un emploi après sa reconversion ?

Vous vous êtes reconverti-e et vous avez choisi de rester salarié-e ? Retrouver un emploi est donc la prochaine étape. Découvrez comment valoriser votre reconversion auprès des recruteurs.

Refaire votre CV

La première étape post-reconversion est de refaire votre CV pour y ajouter tous les éléments constitutifs de votre réorientation. Cela suppose d’abord de définir un objectif précis de candidature : quel est l’intitulé du poste de vous recherchez ? 
Optez pour un titre accrocheur qui retiendra l’attention des recruteurs. Repartez ensuite de votre précédent CV et faites le tri afin de ne retenir que les expériences qui seront utiles à votre réemployabilité dans le secteur que vous convoitez. 
Selon le métier auquel vous aspirez, vous devrez sans doute repenser la structure de votre CV pour mettre en avant soit votre formation, soit vos compétences. Enfin, comme pour tout CV, veillez à bien faire attention à la mise en page de votre CV et aux fautes d’orthographe.

Écrire une lettre de motivation justifiant votre reconversion

La lettre de motivation est tout aussi importante que le CV aux yeux des recruteurs, en particulier si vous postulez à un emploi à l’issue d’une reconversion professionnelle. Elle est essentielle pour expliquer votre projet et justifier votre manque d’expérience dans le secteur dans lequel vous envisagez de vous reconvertir. 

Découvrez dans notre article dédié tous nos conseils pour rédiger votre lettre de motivation pour une reconversion

Mettre en valeur votre reconversion lors d’un entretien

Pour réussir votre entretien du premier coup après votre reconversion professionnelle, voici les 4 règles d’or à suivre : 
  1. Prouvez que votre projet de reconversion a du sens et qu’il a été mûrement réfléchi. Parlez des aspirations profondes qui ont motivé votre choix en premier lieu, et construisez une histoire personnelle cohérente entre vos expériences passées et l’emploi auquel vous postulez aujourd’hui.
  2. Misez sur votre profil de reconverti pour vous démarquer des autres candidats. Mettez en avant votre capacité à vous remettre en question et votre adaptabilité à toute épreuve : ce sont deux soft skills particulièrement recherchés par les recruteurs qui apporteront une valeur ajoutée certaine à votre candidature.
  3. Ne parlez pas trop de votre passé, concentrez-vous sur votre futur. Au lieu de perdre du temps à parler des expériences qui n’ont rien à voir avec le job auquel vous postulez, démontrez votre potentiel en vous appuyant sur les compétences que vous avez acquises au cours de votre reconversion professionnelle.

Rebondir en cas d’échec

D’après une enquête menée auprès de plus de 2 000 actifs âgés de 18 à 64 ans, seulement 2 % des actifs ayant tenté de se reconvertir n’ont pas réussi à trouver le nouvel équilibre qu’ils espéraient (Source : nouvelleviepro).
Face à un échec de réorientation professionnelle, trois options s’offrent à vous :
  • persister et poursuivre dans la même voie,
  • entamer une nouvelle réorientation professionnelle,
  • ou retourner à la case départ.
Il n’existe pas de bon ou de mauvais choix : le principal est de comprendre ce qui a mené à votre échec pour rebondir. 
Déterminez la cause de votre échec : une préparation insuffisante, un manque de réflexion au préalable, un mauvais choix de formation, un contexte défavorable, un déficit de compétences ? Quelle que soit votre réponse, veillez à garder la tête haute et à ne pas vous décourager. La réorientation professionnelle est un long parcours qui peut être semé d’embûches ! Connaître un échec demeure une excellente occasion de redéfinir votre projet et de retrouver un mode de vie qui colle davantage à vos aspirations.
Trouver un emploi après une reconversion

Témoignages :ils ont osé la reconversion

Elles et ils l’ont fait ! Découvrez des histoires des personnes qui se sont lancées dans une reconversion après avoir fait le parcours Chance.

Se reconvertir ou se réorienter ? Le point de vue de Chance

Chez Chance, de nombreuses personnes entament le parcours avec le souhait de vouloir changer. Tout changer. Car elles ne se sentent plus à leur place dans leur travail, sont dans des situations de mal-être, voire de souffrance et donc de rejet.

Durant le parcours Chance, ces personnes vont être amenés à découvrir qu'un travail, ce n'est pas qu'un métier. Un travail est constitué de 4 piliers :
  • le métier : l’activité
  • la finalité : l’utilité/le sens
  • l’environnement : PME, grande entreprise, indépendant-e, fonctionnaire, asso / type de collègues et de culture d’entreprise, etc.
  • les impératifs : financiers, géographiques, familiaux, etc.
Pour atteindre un projet professionnel épanouissant, il est ainsi nécessaire de réfléchir à l’ensemble de ces 4 piliers, et c'est ce que propose le parcours Chance.

Beaucoup de personnes qui pensaient vouloir tout changer vont prendre conscience que le problème n’est pas forcément le métier.

Un certain nombre d’entre elles réalisent qu'elles aiment leur métier (elles le re-choisissent en conscience), mais que l'environnement dans lequel elle l'exerce ne leur convient plus (pilier environnement).

Ou alors, qu'elles aiment ce métier et l'entreprise dans lequel elles l'exercent, mais que le rythme ne leur convient plus et qu'il y a des ajustements à faire (impératifs personnels).

Ou enfin, elles aiment leur métier mais souhaitent mettre leurs compétences au service d'une entreprise dont la mission a du sens pour elles (pilier finalité).

Il y a de nombreuses issues et prises de conscience possibles suite au bilan de compétences Chance. C'est un voyage de 3 mois qui va vous aider à réaligner vos 4 piliers pour vous épanouir enfin dans votre travail, et vous sentir à votre place.

Pour en savoir plus sur la méthode Chance et nous poser toutes vos questions, n'hésitez pas à réserver votre créneau pour faire le point avec l'un de nos conseillers. 

Les meilleures ressources sur la reconversion

Il existe de nombreuses ressources gratuites sur la reconversion professionnelle. Découvrez notre sélection pour vous inspirer et vous aider à trouver des réponses.
sélection podcacts réorientation nouvelle vie

Notre sélection de podcasts sur la reconversion professionnelle

Les podcasts de
développement personnel
podcact reconversion changema vie
Change ma vie
Il s’agit du podcast de développement personnel le plus écouté de France. Animés par la coach Clotilde Dusoulier, les épisodes abordent toutes sortes de questionnements qui peuvent être très utiles à la phase d’introspection de pré-reconversion. Le podcast “Où j’en suis : vie professionnelle” est d’ailleurs un excellent moyen d’aborder sereinement sa réorientation professionnelle.
meilleurs podcasts reconversion
Écouter
reconversion professionnelle et développement personnel
Le bonheur me va si bien
Ce podcast qui parle de développement personnel et de bien-être a été créé par Audrey Bullet, coach de vie, pour vous aider à vous approprier votre vie et atteindre le bonheur. Un épisode entier est dédié à la reconversion professionnelle et offre des réponses à des questions comme « Comment savoir que c’est le bon moment pour se reconvertir ? », « Quels sont les premiers pas à faire ? », « Quels sont les fausses croyances, les peurs, les blocages autour de la reconversion ? ».
podcasts changer de métier
Écouter
Les podcasts
témoignages
oser la reconversion
Oser la reconversion
Cette série de podcasts disponible sur Apple est dédiée aux réorientations professionnelles à quelque stade qu’elles en soient. Clervie Rose accueille chaque lundi un invité en reconversion ou reconverti afin de recueillir son témoignage sur le sujet. Des épisodes passionnants qui donnent toutes les clés en main pour réussir chaque étape de votre parcours de reconversion.
Écouter
podcast changer de métier
À 180 degrés
Cette série de podcasts a été lancée par Pôle Emploi pour promouvoir la reconversion professionnelle et offre des témoignages divers et variés de professionnels brillamment reconvertis.
Écouter
podcast témoignages reconversion
Keskejfousla
Disponible sur la plateforme podcastics, ce podcast propose d’écouter les témoignages et les conseils de professionnels qui ont tout quitté pour exercer un métier qui les passionne.
Écouter
émission réorientation
L'envol
Cette émission produite par Europe 1 avec Ticket for Change et Ground Control est composée de deux saisons différentes : la première saison (2019) est consacrée aux interviews de Salomé, Ossama et bien d’autres qui ont complètement changé de vie à la suite d’une réorientation professionnelle tandis que la seconde saison (2021) prend la forme d’épisodes de questions-réponses utiles à la reconversion comme Comment trouver son nouveau job de rêve ?, Comment accepter de gagner moins dans sa nouvelle vie ? ou encore Comment changer de métier sans démissionner de son CDI ?
Écouter
podcast chance
Chance
Comment ne pas mentionner notre propre création, le podcast Chance. Sans peur et sans fard, les invité-es du podcast nous racontent leur parcours, les doutes et hésitations et les rencontres qui, un jour, se sont transformées en opportunités. Chance est un podcast qui défend l'égalité des chances professionnelles et la liberté que le passé des individus ne dicte pas leur futur.
Écouter
Les podcasts
divers
podcast nouveaux métiers
Mon métier n'existe pas
Un podcast réalisé par Le Point pour informer sur la diversité des nouveaux métiers comme happiness manager ou global trading manager. De quoi trouver de l’inspiration pour votre projet de reconversion !
Écouter
reconversion échec conseils
La Leçon
Un podcast diffusé sur Apple Podcast qui vise à dédramatiser l’échec pour mieux rebondir. Il peut être intéressant de l’écouter si vous avez peur que votre reconversion professionnelle soit un échec.
Écouter
sélection livres reconversion

Notre sélection de livres sur la reconversion professionnelle

Si vous aimez la lecture, il existe de nombreux livre qui abordent le sujet de la réorientation professionnelle. Voici une petite sélection :
réinventer sa vie professionnelle
Réinventer sa vie professionnelle… quand on vient de la commencer
Marion de La Forest-Divonne
Un excellent point de départ pour toutes les personnes qui se posent des questions sur leur vie professionnelle. Ce livre se positionne dans une démarche pragmatique loin de la théorie et propose toute sorte d’exercices pour réfléchir sur vous-même, votre environnement de travail, vos besoins et vos envies.
entrepreneuriat et reconversion
180°. Reconversion: Réussir le virage de l'entrepreneuriat
Marjorie Llombart
Destiné aux personnes qui souhaitent se reconvertir et créer leur entreprise. Ce livre regorge de conseils pratico-pratiques pour se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. La véritable bible de tout aspirant entrepreneur !
réussir sa réorientation
Je réussis ma transition professionnelle
Florence Meyer
Toutes les clés pour construire une carrière qui me ressemble” (Florence Meyer) est un livre plein d’optimisme pour vous motiver à entamer le processus de changement. L’auteur y délivre de nombreux conseils concrets pour guider vos choix et vos questionnements sur votre potentielle transition professionnelle.
trouver le bon métier
Cahier d’Exercices pour Trouver Sa Mission de Vie et Se Réaliser Pleinement
Lilou Macé
Ce livre à annoter s’adresse aux adultes qui cherchent à se reconvertir ou qui ont perdu le sens de leur vie professionnelle. Cet ouvrage instructif et pédagogique propose des défis quotidiens sur une période de 100 jours pour prendre du recul sur votre situation professionnelle et découvrir votre mission de vie.

FAQ de la reconversion professionnelle

Pour vous aider à retrouver rapidement des réponses à toutes vos questions, voici notre FAQ sur la reconversion.

Quel est le tarif d’une reconversion professionnelle ? Comment définir son budget ?

Une réorientation professionnelle peut représenter un investissement plus ou moins conséquent en fonction du projet de reconversion considéré. Il est primordial d’estimer son coût avant de se lancer pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Un budget de reconversion professionnel peut être décomposé en différents postes de dépenses :
  • Le bilan de compétence moyennant un coût allant de
    1 300 à 3 000 € selon les organismes.
  • Les prestations de coaching dont le tarif oscille entre 80 et 300 € de l’heure. Le coaching en reconversion professionnelle est optionnel, mais largement recommandé ! 
  • Le coût initial de la formation : il s’agit du poste le plus variable ! La diversité des formations est telle qu’il est difficile de définir un coût moyen. Le prix d’une formation peut varier d’une centaine d’euros pour une formation courte à quelques milliers d’euros pour une formation de 2 à 3 ans.
  • Les frais pédagogiques : n’oubliez pas de prendre en compte les dépenses effectuées pour accéder à la formation, comme les frais de dossier et les frais d’inscription.
  • Les frais annexes : il s’agit de dépenses induites par la formation comme l’achat de matériel scolaire (manuels, logiciels, matériel informatique et bureautique, uniformes, etc.) ou les frais de déplacement, de restauration et d’hébergement. 
  • La diminution ou perte de salaire causée par un potentiel arrêt de travail pour se consacrer à la reconversion.
Rassurez-vous, vous n’aurez pas à débourser une telle somme entièrement depuis votre porte-monnaie.De nombreuses aides au financement existent, comme le CPF (jusqu’à 5 000 €) ou encore le Projet de Transition Professionnelle (jusqu’à 18 000 €). N’hésitez pas à consulter notre article dédié au financement de la reconversion professionnelle pour plus d’informations.

Peut-on se réorienter à tout âge ?

Que vous soyez fraîchement diplômé ou que vous ayez de longues années d’expérience derrière vous, il n’y a pas d’âge pour entamer une réorientation professionnelle.
Vous pouvez tout à fait envisager de changer de métier dès l’âge de 30 ans, de vous reconvertir à 40 ans ou bien de vous lancer dans un nouveau projet professionnel à 50 ans
Tout ce que vous devez retenir, c’est qu’il n’existe pas d’âge limite pour provoquer le changement qui vous permettra d’être heureux au travail. Au diable cette fausse idée selon laquelle vous êtes trop jeune ou trop vieux pour changer de métier !

Quels métiers choisir pour une réorientation ?

Les possibilités de métiers pour une réorientation professionnelle sont diverses et variées. Il n’a jamais été aussi facile de trouver un métier qui correspond à vos aspirations.
Si vous voulez assurer votre employabilité à la suite de votre reconversion, tournez vous vers des métiers qui recrutent comme les métiers de l’éducation, de la santé et des soins, ou encore des métiers “verts”, voire même le Big Data et l’Intelligence artificielle.
Si vous privilégiez les formations courtes pour entrer au plus vite sur le marché du travail, spécialisez-vous dans un domaine particulier et exercez un métier d’expertise.
Jetez un coup d'œil à nos 10 idées de métiers pour changer de voie pour trouver votre voie.

Combien de temps dure une reconversion ?

Une reconversion professionnelle nécessite également de prendre le temps de se poser les bonnes questions, de dessiner et construire un projet professionnel cohérent, de suivre une formation adaptée et de préparer “l’après”.
Toutes ces étapes peuvent s’étaler sur plusieurs mois voire quelques années si la formation choisie est diplômante. La durée de réflexion pré-reconversion peut également prendre plusieurs mois selon la maturation de votre projet. En moyenne, la durée d’une réorientation professionnelle est située entre 6 mois et 3 ans.

Qui contacter pour un projet de réorientation ?

L’erreur à ne surtout pas commettre lors d’une reconversion professionnelle est de penser que l’on est capable de la faire seul(e) dans son coin. Or, la clé d’une réorientation professionnelle réussie est d’être accompagné(e). 
Consultez votre entourage dans un premier temps
Dès que l’idée de changer de métier surgit dans votre esprit, parlez-en autour de vous ! Vos proches sont ceux qui vous connaissent le mieux et seront de bons conseils. 
Discutez avec des personnes en reconversion ou déjà reconverties
Si vous n’en connaissez pas parmi votre entourage, vous trouverez facilement des contacts sur les réseaux sociaux. Internet regorge de témoignages en tout genre sur la reconversion professionnelle.
Utilisez les dispositifs d’accompagnement gratuits
Utilisez des dispositifs comme le Conseil en évolution professionnelle (CEP) si vous êtes salarié, le Pôle emploi si vous êtes demandeur d’emploi ou l’Apec si vous êtes cadre.
Trouvez un organisme pour effectuer un bilan de compétences
Il doit être obligatoirement réalisé par un organisme de formation agréé extérieur à l’entreprise dans laquelle vous travaillez actuellement.
Faites appel à un coach en reconversion professionnelle ou à des structures dédiées
Ce type d’accompagnement permet d’être suivi de A à Z, de vos premières phases de réflexion jusqu’à l’aboutissement de votre projet de reconversion. Chance vous propose par exemple de suivre un parcours de 12 semaines organisé en 5 phases alternant activités individuelles en ligne, séances en visio avec un coach professionnelle, ateliers collectifs à distance et rencontres métiers. Pour plus d’informations, consultez notre parcours détaillé.

Comment ne pas se tromper lors de sa reconversion ?

Il y a des étapes à absolument suivre pour être certain de ne pas se tromper lors d’une reconversion professionnelle : se poser les bonnes questions, se faire accompagner par ses proches et des professionnels, se renseigner sur le secteur qui vous intéresse, ses formations et ses débouchés et toujours prévoir un plan de repli en cas d’échec… 
La condition sine qua non de la réussite d’une reconversion professionnelle est de déterminer aussi précisément que possible un projet professionnel, un budget ainsi qu’un plan d’action à mener sur toute la durée de la reconversion. N’hésitez pas à faire appel à des professionnels pour vous aider à construire le projet de vos rêves. 
Avec le parcours Chance, une semaine entière du programme est dédiée au diagnostic de votre situation et un mois complet est consacré à l’étude de vos motivations et aspirations profondes. De tels moments sont essentiels dans le processus de reconversion pour ne pas se tromper.

Nous avons créé une méthode d'orientation pour adultes qui accompagne chacun-e vers la vie professionnelle qui lui ressemble.

Faire le point gratuitement