Formation professionnelle : quelle définition ?

Vous vous êtes souvent demandé comment évoluer au sein de votre entreprise, comment gagner en compétences pour renforcer votre carrière ou tout simplement comment aborder une transition professionnelle ? La formation est un outil essentiel qui permet aux entreprises comme aux salariés ou aux demandeurs d’emploi de se réinventer et monter en compétence.

Pourquoi faire une formation professionnelle ?

Les formations vous assurent d'améliorer vos compétences, de vous développer dans un domaine d'activité mais aussi de soutenir le développement de votre entreprise.

On peut souhaiter se former pour :

  • Soi-même, pour se lancer de nouveaux défis (ex : apprendre une langue étrangère, développement personnel),
  • Acquérir une compétence utile au métier que l’on exerce déjà (en complétant ses compétences déjà acquises),
  • Développer une nouvelle activité (obtenir des connaissances et des pratiques nécessaires à un nouveau projet professionnel),
  • Valider ses compétences (VAE).

La VAE

VAE : La Validation des Acquis par l’Éxpérience est un droit indiviudel qui permet à chaque individu de valider son expérience professionnelle. Elle reconnaît et valorise vos compétences acquises par le biais d’une certification professionnelle. Pour cela vous devez justifier d’au moins 1 an d’expérience dans le domaine visé.

Consulter la liste des organismes certificateurs

Les formations professionnelles sont bénéfiques aux entreprises comme aux employés :

Un(e) salarié(e) ou un(e) candidat(e) potentiel(le) qui se forme représente un gros potentiel pour les entreprises qui doivent s’adapter au monde du travail. Se former pour être plus compétent(e), plus performant(e), s’adapter aux évolutions du métier et augmenter ses capacités : voici autant de raisons qui feront de vous un(e) professionnel(le) aguerri(e) ! Lors d’un changement de métier, les formations vont vous ouvrir des perspectives professionnelles et nourrir des projets sur le long terme. Elles permettent aux salariés de s’adapter à l’évolution de leur poste de travail et de leurs fonctions.

Pour l’employeur, les formations permettent à l’entreprise de rester à la pointe en s’adaptant aux avancées sur son marché pour rester compétitif. Les formations permettent également de maintenir la capacité des employés à occuper un emploi et donc de les fidéliser.

Comment suivre une formation professionnelle

Les formations qui apprennent un métier sont généralement plus longues et plus globales. En revanche, les formations qui apprennent une compétence ou un savoir complémentaire à votre métier seront plus courtes et plus spécifiques.

Avant de se lancer

  • Connaître le domaine qui vous intéresse,
  • Déterminer le temps de formation dont vous avez besoin,
  • Déterminer si vous avez besoin d’une formation en ligne ou en présentiel,
  • Comparer les diverses offres,
  • Établir un budget et un plan de financement (frais personnels, financement par l’entreprise/un organisme).

Faire une formation professionnelle quand on est salarié(e)

Vos obligations en matière de formation professionnelle si vous êtes salarié(e)

Si votre formation se déroule en dehors de vos heures de travail, il n’est pas nécessaire d’avoir l’accord de votre employeur pour la faire. En revanche, si la formation a lieu pendant vos heures de travail, vous devez impérativement obtenir son autorisation et l’informer des dates et heures de la formation ainsi que de son contenu. Veillez à ce que votre demande soit transmise suffisamment tôt.

Quand formuler votre demande de formation professionnelle auprès de votre employeur ?

  • Si la formation dure moins de 6 mois, votre demande auprès de votre employeur doit être formulée au moins 60 jours à l’avance.
  • Au-delà de 6 mois, ce délai passe à 120 jours.

Obligations de l’entreprise pour la formation professionnelle de ses employés

L'entreprise est obligée de consacrer une partie du budget à la formation de ses salariés.

Dans les textes

"L'obligation de former prend sa source dans le contrat de travail qui lie l'employeur à son salarié. Cette obligation de formation consiste à :

  • assurer l'adaptation des salariés à leur poste de travail,
  • veiller au maintien de leur capacité à occuper un emploi, au regard notamment de l'évolution des emplois, des technologies et des organisations.

L'employeur peut par ailleurs proposer des formations qui participent :

  • au développement des compétences,
  • à la lutte contre l'illettrisme, notamment des actions d'évaluation et de formation permettant l'accès au socle de connaissances et de compétences."

Source : CCI-Les obligations de formation par l’employeur

Il est d’ailleurs du devoir de l’employeur de vous proposer un entretien spécifique tous les deux ans pour aborder les possibilités d’évolution et vous proposer des formations qu’il semble utile pour vous mais aussi dans le cadre du plan de développement des compétences.

En revanche il ne tient qu’à lui d’accepter ou refuser votre demande s’il estime que votre formation n’est pas cohérente avec l’activité et les objectifs de l’entreprise. C’est pourquoi votre demande de formation doit être justifiée et argumentée.

Après avoir effectué votre demande, l’employeur a 30 jours pour vous donner une réponse, sans quoi son silence vaut acceptation. Source : article L6323-10

Votre rémunération pendant une formation professionnelle si vous êtes salarié(e)

Lorsque votre formation se déroule sur votre temps de travail, votre rémunération ne change pas. Votre salaire est maintenu si vous suivez une formation dans le cadre du CPF pendant vos heures de travail.

Dans le cadre d’un PTP (Projet de Transition Professionnelle) vous bénéficiez d’une rémunération pendant toute la durée de la formation

PTP : Le Projet de Transition Professionnelle

Anciennement appelé “Cif”, le PTP ou CPF de transition permet à chaque salarié(e) de s’absenter de son poste afin de suivre une formation qualifiante, évoluer ou se reconvertir.

Comment faire financer sa formation professionnelle ?

Il existe divers moyens pour cofinancer sa formation professionnelle.

- Le CPF (Compte Personnel de Formation), un dispositif mis en place par l’État, est le plus connu et le plus efficace. Dès l’âge de 16 ans il est alimenté automatiquement chaque année proportionnellement au temps de travail réalisé. En revanche, vous ne pouvez pas prétendre à n’importe quelle formation. Celles-ci doivent être éligibles au CPF dont la liste est consultable depuis votre compte en ligne. L’avantage : il y en a de très nombreuses et de natures très variées, et toutes ont obtenu un contrôle de qualité qui les rend éligibles à ce dispositif. Sont également disponibles sur le site du CPF les bilans de compétences, d’une autre nature encore. Pour en savoir plus sur les bilans de compétences, rendez-vous ici.

À savoir : Si vous êtes au chômage, vous ne cumulez pas de point de formation mais vous pourrez utiliser ceux cumulés lors de vos précédents postes.

- Le CPF de transition professionnelle autrefois financé par les FONGECIF et désormais financé par les CPIR (Commissions Paritaires Interprofessionnelles Régionales) permet aux salariés souhaitant évoluer ou se reconvertir professionnellement, de financer des formations certifiantes en adéquation avec leur projet. Ce dispositif prend en charge la rémunération totale ou partiel selon votre profil.

- Le Plan de développement des compétences et le dispositif Pro-A à l’initiative de l’employeur sont des actions de formation principalement prises en charge par l’opérateur de compétences (OPCO) dont dépend l’entreprise.

- Si vous êtes inscrit(e) à Pôle emploi, votre statut de demandeur(se) d’emploi vous permet d’établir avec votre conseiller(ère) un projet professionnel d’accès à l’emploi dans lequel pourra s’inscrire votre formation rémunérée. Plus d’infos ici

Quels sont les organismes de formations professionnelles certifiantes et qualifiantes ?

Si vous êtes en poste, vous pouvez vous renseigner directement auprès de votre service RH ou votre service formation.

Vous n’êtes pas en poste actuellement ? Parlez-en à votre conseiller(ère) Pôle emploi qui vous orientera vers le bon organisme de formation.

Vous pouvez également vous renseigner directement auprès des organismes de formations certifiantes et qualifiantes :

- L’AFPA (Association Nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes) : L’AFPA est le premier organisme de formation qui propose des formations professionnelles qualifiantes pour adultes, perfectionnement, reconversion professionnelle, remise à niveau, VAE, métier, formation, etc.

- Le CNED (Centre National d'Enseignement à Distance) : Le CNED assure le service public de l'enseignement à distance, c'est-à-dire des formations tout au long de la vie et des cours par correspondance.

- Le Greta (Groupement d'établissements pour la formation continue) : Il regroupe plusieurs établissements publics locaux d'enseignement qui mutualisent leurs compétences et leurs moyens pour proposer des formations.

- Le Cnam (Conservatoire national des arts et métiers) : Le Cnam est une institution dédiée à l'enseignement, la formation et la recherche. Le Cnam propose plus de 500 parcours professionnalisants dans les domaines des sciences exactes, techniques et tertiaires. Ils débouchent sur une certification, un titre ou un diplôme.

- L’Agefiph (Association de Gestion du Fonds pour l'Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées) : L’Agefiph a pour mission de favoriser l'insertion professionnelle et le maintien dans l'emploi de personnes handicapées dans les entreprises.

Une révolution méthodique
Chance est le parcours de coaching digital pour choisir la voie qui vous ressemble. En 12 semaines. Finançable par le CPF.