Choisissez le travail qui vous rendra heureux(se). Essayez Chance gratuitement.

Comment se reconvertir après une carrière militaire ?

coverImage

Chaque année, plus de 20.000 militaires quittent l'armée. Avec plus de 400 métiers, les possibilités de reconversion sont presque illimitées. De plus, les capacités d'adaptation, de travail en équipe et d'organisation des ex-militaires sont très recherchées dans le monde de l'entreprise. Vous êtes militaire et voulez en savoir plus sur comment entamer votre reconversion ?

Comment retourner à la vie civile et démarrer une nouvelle activité professionnelle après votre carrière militaire ?

Vous souhaitez quitter l’armée après votre premier contrat, ou vous arrivez à la fin d’une longue carrière ? Ce changement peut être souhaité mais aussi subi. En moyenne, un militaire part à la retraite à 43 ans. Malgré les pensions (bien souvent peu élevée) il est pour beaucoup d'entre vous, inconcevable de plier bagage et de renoncer à une activité professionnelle si tôt.

Un dispositif d’État pour la reconversion des carrières dans l’armée : Défense Mobilité

Problème, certains militaires se sont engagés très jeunes avec pour seul diplôme un brevet des collèges et se retrouvent démunis au moment d’entamer un nouveau chapitre de leur vie professionnelle, et de devoir faire un choix d’orientation. C’est pour cela que Défense Mobilité a été créée. Défense Mobilité est l'agence de reconversion de la défense, un service ministériel dépendant de la direction des ressources humaines du ministère des Armées. Chaque régiment dispose d’une cellule Mobilité Défense et accompagne les futurs ex-militaires. Au total, 7 000 PME et 50 partenaires recrutent régulièrement un ancien militaire.

Qui ça concerne ?

Défense Mobilité concerne plusieurs publics distincts qui souhaitent se reconvertir après une carrière militaire

1. Les militaires

L’aide à la reconversion du personnel militaire des armées est la première des missions de Défense Mobilité. L’accompagnement concerne TOUS les militaires des forces, quel que soit leur grade et leur statut, dès lors qu’ils comptent plus de six mois de service. L’insertion professionnelle des militaires blessés est une priorité pour les armées et ce dispositif fait qu’ils peuvent être accompagnés sans limite de temps et sans condition d’ancienneté de service.

2. Le personnel civil des armées

Défense Mobilité conçoit et met en œuvre l’accompagnement hors fonctions publiques du personnel civil des armées dans les démarches de transition professionnelle. Tous les fonctionnaires, ouvriers de l’État et agents sous contrat d’au moins six mois de service effectif qui souhaitent s’engager dans cette démarche peuvent en bénéficier.

3. Les conjoints du personnel

Parce que l’emploi des conjoints contribue à la condition du personnel et à la fidélisation des compétences, Défense Mobilité les accompagne à chaque mutation et/ou à raison d’une fois tous les 5 ans jusqu’à 3 ans après le départ des conjoints du ministère ou de la Gendarmerie nationale

4. Les anciens militaires et civils

Les anciens militaires et civils ayant servi au ministre et en situation de demande d’emploi peuvent choisir d’être accompagnés vers l’emploi par Défense Mobilité jusqu’à 3 ans après leur départ.

Défense Mobilité en quelques chiffres :

En 2018 :

  • 3 500 formations professionnelles financées
  • 75% de candidats satisfaits par leur accompagnement
  • 19 600 militaires, civils et conjoint(e)s accompagnés
  • 60% d’accès à l’emploi dans l’année suivant le départ

Changer de voie professionnelle après une carrière militaire

Prendre le temps

Changer de voie professionnelle demande une réflexion et un projet solide. C’est pourquoi il est préconisé d’anticiper votre reconversion et d’y réfléchir suffisamment à l’avance pour éviter un long moment de latence et de remise en question. Ce temps de réflexion servira également à être parfaitement préparé à un changement colossal qui peut être synonyme de nouvelle vie de famille, d’environnement géographique, et de changement de salaire.

Le bon accompagnement pour réussir

Être accompagné est indispensable pour dépasser vos barrières psychologiques et mettre en lumière vos réelles compétences. Parfois le chemin vers la reconversion peut paraître long et flou et nécessite une réflexion profonde.

C’est là que les dispositifs innovants et souples tels que Chance peuvent être d’une grande aide pour accompagner pas à pas, avec les bons éléments de réflexion personnelle et plusieurs séances de coaching professionnel, vers la voie professionnelle qui, non seulement sera au plus proche de ce qui anime chacun, mais aussi en adéquation avec les impératifs de temps, de salaire, de lieu qui constituent la vie des militaires.

Les aides à la formation

  • La formation est privilégiée dès lors que les compétences détenues sont insuffisantes pour l’exercice du métier choisi.
  • Le financement des formations par Défense Mobilité est fait sur la première année de formation.
  • Les formations sont assurées soit en milieu militaire par le Centre militaire de formation professionnelle CMFP soit dans le milieu civil via des prestataires de Défense Mobilité.
  • Défense Mobilité prend en charge totalement ou partiellement les frais de formation.

Mais quelle reconversion pour un militaire ?

Chaque année, environ 2 000 anciens militaires sont recrutés par des collectivités territoriales via deux dispositifs spécifiques : le détachement-intégration et les emplois dits “réservés”.

Dispositifs spécifiques

Le détachement-intégration est proposé aux militaires disposant de plus de 10 ans d’ancienneté. Le principe est de transférer le militaire vers un corps de service public. Le transfert se fait après un stage de deux mois.

Les emplois “réservés” quant à eux, sont liés :

  • à la reconnaissance de qualifications,
  • à l’expérience professionnelle,
  • à la formalisation d’un projet professionnel.

Les candidats doivent être inscrits sur les listes correspondantes à leurs aptitudes. Confiance, discipline, rigueur, engagement, autant de qualité que retrouve les recruteurs ayant embauché d’anciens militaires. Véritables couteaux suisses, ils représentent un vivier de talent et se démarquent par leur conscience professionnelle.

Les secteurs qui recrutent les profils militaires

La sécurité et la surveillance sont des secteurs qui recrutent d’anciens militaires. Vos qualités et vos compétences sont de réels atouts pour les sociétés. Vous êtes entraîné et habitué aux situations d’urgence et votre capacité de gestion de risques n’est plus à prouver, tant sur le plan physique que psychologique. Vos “savoir-être” spécifiques, la résistance au stress, le dépassement de soi, sont des atouts non négligeables et des points forts pour les futurs recruteurs.

Convoyeurs de fonds, logistique, hôtellerie, le transport ou la maintenance industrielle correspondent également votre profil.

L’aventure de l’entreprenariat. Lancer sa startup, ouvrir une franchise ou un magasin, devenir coach sportif. Là encore l'entrepreneuriat attire de plus en plus les anciens militaires en quête de liberté professionnelle ou qui ne veulent plus subir l’autorité d’un supérieur hiérarchique.

Se reconvertir lorsque l'on a fait une carrière dans l'armée offre de nombreuses opportunités. Les militaires ont des qualités et des ressources indispensables à plusieurs métiers et il serait dommage de ne pas les exploiter.

Une révolution méthodique
Chance est le parcours de coaching digital pour choisir le travail qui vous rendra heureux(se). En 3 mois. 100% en ligne.
Pour amorcer votre changement, démarrez notre essai gratuit. Au programme : un point complet sur votre situation actuelle, une séance de vidéo-coaching et un horizon plus clair dès les 1ères activités.

Plus d’articles

Financer sa reconversion quand on est salarié(e) au chômage partiel

Un travail, ce n'est pas qu'un métier.

Dear Mr. President Trump