Comment réussir sa reconversion professionnelle à 40 ans ?

Il n’y a pas d’âge idéal pour envisager une reconversion, il s'agit avant tout d'apprendre à se débarrasser de ses croyances limitantes.

40 ans, c’est pour certain-es l’âge de la fameuse crise de la quarantaine. L'heure de la remise en question des expériences accumulées. La peur parfois de passer à côté de sa vie et de ne jamais réaliser ses rêves de jeunesse.

Avez-vous envisagé une reconversion professionnelle ? C’est peut-être la voie qui vous permettra de retrouver du sens et de réaliser les changements dont votre vie a besoin. Alors, comment réussir sa reconversion à 40 ans ? Cet article a été rédigé pour vous donner quelques clés.

Pourquoi se reconvertir à 40 ans ?

Le passage à la quarantaine est une période charnière. Le moment de réfléchir à ce qui vous tient vraiment à cœur et à la meilleure façon de recentrer votre vie professionnelle autour de vos objectifs de vie.

  • Faire le point : à 40 ans, vous approchez de la moitié de votre vie professionnelle. C’est une période propice pour dresser un bilan. Vous souvenez-vous de vos rêves à 15, 20 ou 25 ans ? Les avez-vous concrétisés ou, au contraire, avez-vous dérivé de vos projets d’origine ? Ne serait-ce pas le moment de se recentrer sur eux ?
  • Retrouver du sens : parfois, notre évolution professionnelle ou notre cheminement personnel nous font prendre conscience que notre activité ne correspond plus à nos valeurs et nos aspirations. Changer de métier permettra de vous sentir plus en adéquation avec elles.
  • Sortir de l’ennui : après plusieurs années à exercer le même métier ou bien travailler dans la même entreprise, vous voilà gagné·e par le train-train quotidien. Se reconvertir, c’est rompre avec cette monotonie et trouver un nouvel élan.
  • Changer de vie : après le Covid, de nombreux·ses salarié·es se sont aperçu-es que leur vie quotidienne ne leur convenait plus. Modifier son rythme, vivre plus proche de la nature… Se reconvertir, c’est aussi l’opportunité de changer de vie !
  • Les enfants sont autonomes : vous avez peut-être freiné votre carrière depuis la naissance de vos enfants. Désormais, ils sont devenus autonomes et vous pouvez envisager de prendre davantage de temps pour vous et d’élaborer un nouveau projet professionnel.
  • Vous avez encore de belles années devant vous : 40 ans, c’est jeune ! Vous imaginez-vous exercer encore la même activité dans 10 ou 20 ans ? Si la réponse est non, c’est qu’il est temps de songer à une reconversion…

Votre situation professionnelle vous convient-elle toujours ? Êtes-vous prêt·e à vous lancer dans une reconversion professionnelle ? Faites le test avec notre quizz des 4 piliers.

Quels sont les avantages d’une reconversion à 40 ans ?

Il y a beaucoup d’avantages à se reconvertir à 40 ans. Pour réussir votre reconversion, il faut prendre conscience de vos atouts et vous débarrasser des croyances limitantes qui pourraient vous freiner.

Prendre conscience de ses atouts

  • Vous avez de l’expérience et des compétences : vous avez acquis ces dernières années des savoirs-faire et savoirs-être qui vous singularisent sur le marché du travail. Même si vous changez complètement d’activité, ils ne sont pas perdus. Mettez-les en avant lors de vos entretiens d’embauche.
  • Vous savez ce que vous voulez : après une quinzaine d’années à travailler, vous savez désormais ce qui vous plaît et ce qui vous ne plaît pas. Vous êtes davantage en mesure de vous tourner vers une activité qui vous correspond vraiment qu’à 20 ou 30 ans. - Vous êtes jeune : Vous êtes plein·e d’énergie et dynamique, et vous pouvez envisager de vous lancer dans une nouvelle profession sereinement.

Se débarrasser des croyances limitantes

Non, à 40 ans vous n’êtes pas trop âgé-e pour changer de métier. Cette idée préconçue est le principal frein à la reconversion. Il n’y a pas d’âge idéal pour se reconvertir mais juste un état d’esprit à avoir. Si vous vous sentez prêt-e et motivé-e, peu importe votre âge, la reconversion professionnelle est toujours possible.

En plus de l’âge, il y a d’autres croyances limitantes qui peuvent constituer un frein à votre reconversion : la peur de ne pas y arriver, le sentiment d’être dépassé sur le marché du travail…

Pour se débarrasser de ces croyances limitantes, il faut les identifier pour ensuite les déconstruire. Chance a rédigé un article dédié à ces croyances limitantes pour mieux les comprendre, les identifier et vous aider à vous en défaire.

Comment réussir sa réorientation à 40 ans ?

Se lancer dans une reconversion professionnelle est un investissement qui demande temps et réflexion. Avant de vous embarquer dans l’aventure, renseignez-vous : découvrez notre guide de la reconversion professionnelle qui regroupe toutes les informations à connaître avant de se lancer.

Le secret d’une reconversion réussie, c’est aussi et surtout un bon accompagnement. Le parcours Chance vous propose de vous accompagner tout au long de votre réorientation, jusqu’à l’aboutissement de votre projet.

Faites le point

  • Quelles sont les activités qui correspondent à vos aspirations ?
  • Comment fonctionne le secteur d’activité qui vous intéresse ?
  • Quelles sont les expériences et compétences requises ? Les possédez-vous déjà ?
  • Une formation vous sera-t-elle nécessaire ? Si oui, laquelle ?
  • Avez-vous réalisé une VAE pour valider les acquis de vos expériences ? Si la réponse est non, songez-y !

Pensez au bilan de compétences

Seul un projet solide, réalisable et motivant garantira la réussite de votre reconversion. Et pour s’en assurer, mieux vaut se faire bien accompagner.

Chance vous propose de réaliser un bilan de compétences afin d’élaborer le projet qui vous correspond.

Le parcours Chance, c'est quoi ?

  • 12 semaines d'accompagnement avec des objectifs précis, pour choisir la voie qui vous ressemble
  • Des activités individuelles à faire en ligne, à votre rythme
  • Des séances avec un coach professionnel sélectionné sur-mesure, sur la base de votre parcours et votre personnalité
  • Une communauté solidaire et engagée qui vous accompagne jusqu’à l’accomplissement de votre projet, des mises en relation avec des professionnel-les pour échanger et se renseigner
  • Un organisme de formation agréé par l’état : le parcours Chance est finançable à 100 % par le CPF

Pour tout connaître du parcours proposé par Chance, n’hésitez pas à prendre rendez-vous en cliquant ici.

Témoignages : des histoires de reconversion à 40 ans

Mélanie, devenir architecte d’intérieur à 42 ans

Mélanie était directrice de la communication d’Instagram en France en en Europe du Sud. Grâce au parcours Chance, elle a élaboré un projet qui lui convenait mieux : devenir architecte d’intérieur.

Avec les confinements, le télétravail et la diminution des interactions sociales, Mélanie a commencé à ressentir une perte de sens dans ce qu’elle faisait. Elle a suivi le parcours Chance qui lui a permis d'établir sa priorité : se lancer dans une activité sous le statut d’indépendante.

Comme elle l’explique dans une interview, c’est alors qu’a ressurgi un vieux rêve : devenir architecte d’intérieur. Mais elle craignait de se lancer dans une nouvelle formation. Avec Chance, Mélanie a trouvé des formations courtes qui lui ont permis de démarrer sa nouvelle activité rapidement.

Le témoignage complet de Mélanie est à retrouver ici.

Farid, une reconversion engagée pour l'environnement

Farid était technicien de maintenance dans une entreprise où le management s’avérait très conflictuel. En plus de vouloir quitter cet environnement de travail qui l’oppressait, il souhaitait exercer une activité qui soit davantage en adéquation avec ses valeurs.

Chance a permis à Farid d’élaborer un projet qui lui ressemble, autour des énergies renouvelables. Il s’est désormais lancé dans la pose de panneaux photovoltaïques.

Suivre le parcours Chance a non seulement permis à Farid de réussir sa reconversion professionnelle, mais aussi de construire un projet de vie complet qui correspond mieux à ses aspirations. Il projette désormais de quitter la région parisienne pour s’installer au plus proche de la nature.

L’histoire complète de Farid est à retrouver ici.

Faites ce que vous êtes
Chance est le bilan de compétences digital pour choisir la voie qui vous ressemble. En 12 semaines. Finançable par le CPF.

Plus d’articles