Choisissez le travail qui vous rendra heureux(se). Essayez Chance gratuitement.

Pour poser vos conditions, faites le tri entre vos envies et vos impératifs

coverImage

Les conditions matérielles et financières ne sont pas toujours clairement abordées dans l’orientation professionnelle. Plusieurs raisons à cela : le mot “salaire” inspire moins que le mot “sens” dans les articles et les sites Internet, parler d’argent, c’est (encore) tabou, aborder concrètement cette question signifie qu’on est dans la phase de concrétisation du projet : on n’est plus seulement à “vouloir mettre plus de sens dans son travail”, on envisage objectivement la prochaine étape et les modes de vie qui lui sont associés.

Les conditions matérielles (géographie, horaires, contrat, et le salaire en particulier) sont une réalité pour chacun(e) quelle que soit sa situation de départ, et c’est l’un des principaux sujets bloquant dans une transition professionnelle. Pourquoi est-il clé de l’aborder ? Chance accompagne les personnes à identifier et surtout prioriser leurs impératifs, l’un des 4 piliers pour construire un projet professionnel robuste. Puis à choisir, in fine, une prochaine étape professionnelle qui réponde à leurs impératifs.

L'autocoaching Chance

Cet article est un extrait revisité de notre méthode qui accompagne pas à pas dans la construction d’un projet professionnelle aligné, solide et concret. Plus qu’une lecture, c’est un questionnement qui vous est proposé ici pour vous faire avancer de manière active et pragmatique. Vous pouvez prendre un papier et un stylo pour répondre par écrit aux questions posées et ainsi amorcer votre réflexion.

Faites le tri entre vos impératifs et vos envies

Quand vous pensez à ce que vous attendez de votre travail, que vous dites-vous d’un point de vue matériel, organisationnel, pratique ?

Complétez plusieurs fois les phrases suivantes de manière spontanée :

  • Il faut que…

Il faut que je trouve un travail avant septembre, il faut que mes horaires soient flexibles, il faut que je puisse télétravailler, il faut que je sois rentré(e) chez moi à 19h pour libérer la nounou, etc.

  • Je dois…

Je dois gagner au moins X€ par mois, je dois ne pas gagner moins que mon travail actuel, je dois être à moins de 30 minutes de trajet de chez moi, etc.*

  • Je veux…

Je veux trouver un travail avant l’été, je veux un CDI, je veux gagner plus de X€ par mois, je veux déménager, je veux travailler dans tel quartier, je veux être avec mes enfants à partir de 17h, etc.

Reprenez les différents éléments que vous venez de citer

Cette liste constitue probablement l’ensemble des conditions matérielles idéales pour votre vie professionnelle.

Faites le tri parmi ces éléments :

1. Identifiez ceux qui sont des envies, flexibles et revisitables sous certaines conditions.

Exemples :

  • Je souhaite gagner X€ par mois mais je serais prêt(e) à envisager une baisse de salaire (de maximum X€) si en échange je me sens plus utile dans mon travail.
  • Terminer à 17h est important pour moi, mais si je me sens plus engagé(e) et passionné(e) dans mon travail je suis prêt(e) à terminer plus tard.
  • Si je travaille 2 fois moins, je suis prêt(e) à gagner 2 fois moins qu’avant.

2. Identifiez lesquels sont, au contraire, des impératifs non négociables

Les impératifs non négociables sont des motifs fermes de refuser une offre, aussi alléchante soit-elle, sur tout le reste.

Maintenant, projetez-vous

Vous êtes sur le point d’accepter une offre incroyablement enthousiasmante et alignée avec ce que vous souhaitez faire. Tout y est. Sauf une condition.

  • Quelle serait la condition manquante qui vous ferait refuser ce travail presque idéal ?
  • Que se passerait-il dans votre vie si cette condition n’était pas remplie ?
  • Est-elle toujours un impératif non négociable pour vous ?

Un impératif à part : l’argent

L’argent est l’un des principaux sujets de préoccupation des utilisateurs Chance dans leur projet de changement professionnel. C’est tout à fait compréhensible. Pouvoir conserver un certain niveau de vie, payer ses factures, assumer les dépenses du foyer, sont des préoccupations majeures et légitimes. Si pour certains l’argent est une contrainte lourde et indiscutable, pour d’autres c’est un paramètre sur lequel faire des compromis est possible.

Une question à vous poser : votre carrière doit-elle être (uniquement) dirigée par votre salaire ?

Évidemment, gagner convenablement sa vie est un pré-requis, il peut être dommage de passer à côté de l’opportunité de faire quelque chose qui vous correspond davantage, et de fermer trop tôt des portes uniquement à partir du facteur argent. Quoi qu’il en soit, il n’y a aucun jugement à avoir sur les besoins financiers de chacun. Simplement, il est intéressant de mettre le sujet de l’argent sur la table dans un questionnement professionnel :

  • Quelle somme souhaitez-vous toucher à la fin du mois ?
  • Pourquoi ?
  • Qu’est-ce que ce montant vous permet de faire ?
  • Que se passerait-il si vous gagniez plus ? Et si vous gagniez moins ?

Revenez aux bases : quelle vie souhaitez-vous avoir ?

Pensez à votre mode de vie :

  • Où souhaitez-vous vivre idéalement ? Avec qui ?
  • Que voulez-vous faire de votre temps libre ?
  • Quel est votre rythme idéal ?

Et comment votre travail peut-il vous aider à vous rapprocher du mode de vie auquel vous aspirez ?

L’objectif : que votre travail soit au service de votre vie, et non l’inverse.

Maintenant, revenez aux envies et impératifs non négociables identifiés au début de cet article : ont-il évolué ?

Votre prochaine destination professionnelle : un choix multi-dimensionnel

Un travail ne se réduit pas aux conditions matérielles qu’il assure. Un travail doit (surtout) remplir le besoin qu’a chacun(e) de se sentir utile (finalité), motivé(e) et engagé(e) dans son activité quotidienne (rôle/métier), et en phase avec son environnement de travail (collègues, culture, organisation).

Imaginez :

  • Un travail mieux payé mais avec davantage de transport
  • Un travail mieux payé mais qui vous fait moins vibrer
  • Un travail mieux payé mais dont vous ne voyez pas le sens
  • Un travail mieux payé dans une organisation dont vous ne partagez pas les valeurs
  • Etc.

Que faites-vous ?

Choisir sa prochaine destination professionnelle, c’est choisir un ensemble de critères (le sens, la motivation intrinsèque, le confort, le salaire, travailler dans tel secteur, etc.) et choisir d’en rendre certains prioritaires par rapport à d’autres. C’est une décision complexe qui nécessite méthode et maturation.

Une révolution méthodique
Chance est le parcours de coaching digital pour choisir le travail qui vous rendra heureux(se). En 3 mois. 100% en ligne.
Pour amorcer votre changement, démarrez notre essai gratuit. Au programme : un point complet sur votre situation actuelle, une séance de vidéo-coaching et un horizon plus clair dès les 1ères activités.

Plus d’articles

Reconversion professionnelle : savoir prendre des risques

11 conseils pour surmonter le syndrome imposteur et trouver sa place

Le syndrome de l’imposteur : qui est-il, d’où vient-il, et les techniques pour en sortir