Résumé
info

L'essentiel à retenir

Informatique : un secteur qui recrute, mais pour quels métiers ?

 

Le recrutement informatique

Aujourd’hui, dans une ère toujours plus numérisée, les entreprises recrutent massivement, et notamment des jeunes, dans le domaine de l’informatique : 88 % d’entre elles recrutaient des profils tech en 2021, dont 45 % de juniors.

78 % des entreprises qui recrutent recherchent des profils qualifiés en développement informatique. Entre autres, 42 % recrutent des profils de management, 32 % des profils liés à la gestion de données, et 15 % des professionnel-les en sécurité

Les entreprises ont pour objectif d’améliorer le niveau technologique de leurs équipes. 54 % des professionnels de la tech se disent à l’écoute de nouvelles opportunités, et très confiant-es quant à leur possibilité de changer facilement d’emploi.

Les métiers les plus demandés 

 

Avant de vous réorienter vers l’informatique, il faut prendre le temps d’analyser les différents métiers

Entre intelligence artificielle, nouvelles technologies et réseaux sociaux, ce secteur en constante évolution voit régulièrement apparaître de nouvelles professions dans de nombreux domaines, offrant ainsi une multitude d’emplois. 

Pour vous aider, voici quelques exemples de métiers les plus demandés en 2023 :

-       Expert-e en cybersécurité : c’est le domaine qui recrute le plus depuis 2021.

-       Chef-fe de projet digital : également très demandé-es, ces professionnel-les sont les responsables de projets informatiques.  

-       Développeur-euse : ces professionnel-les, essentiel-les à l’existence du développement technologique, travaillent sur la conception, la programmation, les interfaces et les plateformes des systèmes informatiques. 

-       Professionnel-les de données (data scientists) : ce métier très spécialisé gère, analyse et manipule les données numériques massives.

-       Ingénieur-e : en développement et opérations, en logiciels, en cloud computing/serveurs.  

Le numérique est un secteur très prometteur et ambivalent. Mais comment faire un choix dans tous ces domaines ? 

 

Vers quel métier s’orienter, et comment choisir ? 

 

Si vous lisez cet article, vous avez certainement déjà un attrait pour l’informatique et le numérique en général. Prenez le temps d’analyser ce qui vous plaît. Qu’est-ce que vous aimez faire ? Demandez-vous également si vous recherchez un métier pour exprimer votre créativité et votre imagination, ou plutôt pour développer et pousser votre réflexion ? Est-ce que vous préférez travailler en équipe ou seul ?

 

Pour réussir votre reconversion, vous devez partir de votre passion, de ce qui vous anime au quotidien, de vos centres d’intérêt. Cela est d’autant plus important dans l’informatique et le digital. C’est un secteur très vaste, avec de nombreuses opportunités. Bien comprendre ce qui vous anime vous aidera à identifier le métier le plus adapté à vos besoins. 

En effet, ce secteur offre très différents, adaptés à de nombreux profils, comme :

  • Trafic Manager : en charge de la stratégie marketing et publicitaire pour un annonceur  web. 
  •  UX/UI Designer : création de l’interface (UI) et de l’expérience de l’utilisateur-rice (UX).
  • Intégrateur-trice web : s’occupe de la création et gestion graphique d’une plateforme web. 
  • Administrateur-rice de systèmes et réseaux : en charge de la gestion et du maintien de la qualité d’un réseau informatique. 
  • Web Designer : se charge de la conception et création des visuels d’une plateforme internet. 
  • Référenceur-euse (expert SEO) : travaille sur l’algorithme pour fluidifier le référencement automatique et payant. 
  • Consultant-e : écoute et observe les besoins informatiques des client-es pour apporter des conseils adaptés. 

 

Comment accéder aux métiers de l’informatique ?

 

Les métiers de l’informatique et du numérique nécessitent de réelles connaissances. L’avènement de la digitalisation des entreprises fera de vous un-e candidat-e prometteur-euse si vous possédez les compétences nécessaires et une curiosité aiguisée sur les dernières avancées du monde digital. 

 

Comment se former ? 

Aujourd’hui, un grand nombre de personnes se sont formées en autodidacte grâce à leurs expériences personnelles et aux milliers de vidéos tutos et livres blancs disponibles sur le web. 

 

Cependant, il existe de nombreuses formations spécifiques à chacun de ces métiers, permettant d’accéder à une spécialisation et une certification. Si vous avez déjà une idée plus ou moins précise, vous pouvez alors jeter un œil sur le site de l’Étudiant qui liste les nombreux établissements informatiques proposant des formations

 

Selon votre niveau d’études, votre spécialité et vos objectifs, vous pourrez alors choisir entre différentes options :

-       Un parcours classique type BTS, Licence, et autres Masters en informatique : les écoles d’informatique offrent une formation académique en programmation. 

-       Une formation bootcamp : il existe de plus en plus d’écoles, avec des offres très variables, comme Le Wagon, Wild Code School, Ironhack, The Hacking Project, ou Le Reacteur. Les bootcamps permettent de travailler en petites promos sur des thématiques spécifiques et des périodes flexibles, en ligne ou en présentiel, et en développant des projets concrets. 

-       Une formation diplômante ou en accès libre : plus courte et intensive, en présentiel ou à distance. Les formations de openclassrooms s’adaptent aux vœux de carrière des participant-es. 

 

Et ensuite?

 

À la suite d’un parcours d’études ou d’une formation, les nouveaux-elles professionnel-les ont pour intérêt de réaliser du travail « de terrain » afin de gagner en expérience. Cela rend un profil d’autant plus compétitif pour le recrutement. 

 

Il existe plusieurs options pour gagner en expérience :

-       Une alternance : ce choix de parcours, cumulable avec l’académique, permet de recevoir son diplôme en ayant déjà une expérience professionnelle pratique. 

-       Un niveau supérieur de formation bootcamp : ce niveau, créé par certaines plateformes comme Jedha, permet d’acquérir un niveau professionnel senior dans le domaine étudié. 

-       Un stage : cette étape constitue une première entrée dans le domaine professionnel choisi pour la reconversion. Elle permet l’exploration pratique des thématiques étudiées, le travail en environnement professionnel sur des projets actifs.  

-       Du freelance : un-e professionnel-le en freelance est indépendant-e, choisit ses projets et ses spécialités selon ses intérêts. Iel doit travailler sur l’attractivité de son profil pour être contacté-e par des client-es varié-es. 

Le choix du parcours Chance pour sa reconversion professionnelle

 

Les personnes souhaitant se reconvertir professionnellement peuvent également passer par le bilan de compétences digital de Chance, comme Anna et Clémence, qui ont ainsi pu choisir une voie qui leur ressemble

 

Anna, auparavant infirmière et pierceuse, a considéré un changement de carrière à cause des rythmes trop éprouvants. Elle s’est alors tournée vers le métier de data analyste qui l’a fascinée, et attirée par sa flexibilité géographique et horaire. De plus, elle a pu connecter l’analyse des données au thème du soin, pour aider le secteur de la santé à s’améliorer. 

 

Clémence, DAF, s’est reconvertie en product manager chez Chance, suivant son désir d’humain, d’un métier ayant du sens, et les impératifs de la maternité. Elle peut ainsi exercer une profession connective, en interagissant avec les utilisateur-rices afin de créer du lien entre les personnes et la mission de la plateforme. 

 

Anna et Clémence sont toutes les deux passées par le bilan de compétences de Chance, qui les a accompagnées tout en s’adaptant à leurs contraintes horaires. Le parcours les a aidées à comprendre et analyser leurs souhaits professionnels, notamment grâce à des enquêtes métier approfondies. 

 

À travers le coaching dédié et personnalisé, l’accompagnement d’experts et la communauté d’entraide de professionnel-les engagé-es en reconversion, le programme Chance permet de réfléchir à ses expériences et à les connecter à ses intérêts, pour construire un projet professionnel motivant, en adéquation avec ses valeurs.

(Re)donnez du sens à votre vie pro

La méthode Chance a accompagné plus de 20 000 personnes jusqu’à l’aboutissement de leur projet professionnel.

collaborateurs
star shine

+20 000

personnes

accompagnées dans leurs projets pro depuis 2015

growth

+50 000

chances

*Une chance = une rencontre au sein de la communauté d'entraide

redonnées à celles et ceux pour qui, une rencontre peut tout changer

group

+350

coachs

partenaires certifié·es et formé·es à la méthode Chance

desktop

+500 000

heures

d’accompagnement pédagogique délivrées